Pise: à voir, à faire, à déguster

Un projet de rénovation de 30 millions d’euros a permis le réaménagement de bon nombre des attractions principales de la ville italienne – dont sa fameuse tour – et de nombreux bars, restaurants et hôtels vous attendent pour vous détendre entre les visites…

La tour et Campo dei Miracoli

La tour, le Dôme et le Baptistère sont des inratables. Il ne vous coûtera rien de vous balader sur les pelouses vertes (parmi les piqueniques et les poses photo ridicules), à admirer le marbre blanc vieux de plusieurs siècles et l’inclinaison de 5,5 degrés de la Torre Pendente. L’entrée à la tour est onéreuse, mais inclue la cathédrale. Il y a quelque chose de spécial à monter les marches étroites et raides autrefois foulées Galileo Galilei, et la vue sur la ville est superbe.

Quelle vue! La tour et la cathédrale

Depuis cette année, 2 km des murs de la ville sont ouverts, offrant des vues sur le cimetière Camposanto et les énormes blocs de plomb posés pour ramener la tour de 45 cm vers la verticale en 2007, après sa fermeture pour des soucis de sureté.

Palazzo della Carovana

Une fois que vous vous éloignez de la tour, les guides touristiques et les groupes de voyage laissent place à la véritable Pise – des affaires et universitaires. Un lifting (terminé au printemps) a ajouté une agréable route piétonne dallée, de la cathédrale à la station. Elle passe par ce qui fut le cœur politique de Pise, la Piazza dei Cavalieri – un grand espace élégant dominé par le Palazzo della Carovana, somptueusement décoré par Giorgio Vasari et abritant désormais la Scuola Normale Superiore di Pisa, l’université la plus réputée d’Italie.

Torre Guelfa

Le réaménagement qui a vu la réouverture des murs de la ville inclus aussi la reconversion de l’arsenal républicain (vieux de 800 ans) à l’ouest du centre en espace arts et évènementiel, et une rénovation de la Torre Guelfa, construite en 1406 pour contrôler la voie fluviale vers la ville. À l’intérieur, les armoiries des grandes familles pisanes sont peut-être d’intérêt pour une minorité, mais du haut de la tour vous pouvez admirer de jolies vues vers la côte et le parc naturel de San Rossore. Un musée de 30 navires anciens (certains datent du 5e siècle av JC) excavés à proximité est en construction.

Torre Guelfa

Galerie d’art riveraine…

Parmi les teintes terreuses des bâtiments sur les rives de Pise, le Palazzo Blu (14e siècle) ressort par sa délicate couleur azur, et est la galerie d’art la plus fascinante de Pise. Des expos récentes ont vu défiler Salvador Dalí et Toulouse-Lautrec, ainsi que le Virtual Man show, en collaboration avec le département de physique de l’université. Un café bleu et une librairie se cachent à l’arrière.

Palazzo Blu

… Puis promenade riveraine

Le soir, le quartier autour de la tour est plus calme (parfait pour une promenade nocturne, avec les bâtiments illuminés) et toute l’action se tourne vers les rives, à 10 minutes au sud. Ici, la rivière est large, proche de son embouchure, et il y a une notion d’espace. Achetez une gelato chez Di Toto (la ricotta et figues est un délice) et rejoignez les locaux.

Délices sucrés de Di Toto

La Scaletta

Les racines de Pise sont terrées sur la côte, et même si la ville se situe à plusieurs kilomètres dans les terres, son héritage marin se retrouve dans ses excellents restaurants de poissons.

Fruits de mer à La Scaletta

À dix minutes (à pied) au nord de la tour, Ristorante La Scaletta sert des spécialités de la mer depuis plus de 150 ans. Si les classiques plateaux d’huitres et crustacés frais sont un choix populaire, la passion du chef-patron Dino Ricci est dans les twists innovants : le poulpe cuit sous vide fond dans la bouche, complémenté par une purée de céleri-rave, alors qu’un thon rose à peine cuit est servi avec des pistaches moulues et une touche d’amertume apportée par une goutte de mousse de café.

La Pergoletta

Pour un repas plus traditionnel, vous ne ferez pas beaucoup mieux que ce spot du centre-ville, avec sa cour éclairée par des guirlandes lumineuses et ses tables autour de l’arbre central. Emma Forte et Daniela Petralia, mère-et-fille, proposent des plats typiquement régionaux – comme des fromages cuits et artichauts, et des tagliatelles à la sauce lapin, citron et olive – et des mets tentants, comme des cubes de poisson enveloppés dans du lard soyeux sur une crème de pois-chiches, ou des tranches de bœuf sur un lit de radis et noix.

La Pergoletta

Bars et bouchées

Les rives de l’Arno sont envahies de fêtards tous les weekends d’été, et les bars restent ouverts jusqu’à 3h du matin. Piazza Garibaldi, près du Ponti di Mezzo, est un bon point de départ. Bazeel y propose un buffet apéritif gourmand et des sets DJ pour des soirées à thème dans le sous-sol. Dirigez-vous vers les cocktails de Baribaldi à quelques numéros de là pour quelque-chose de plus intime.

Image result for nightlife pisa

Les bars de la Piazza Delle Vettovaglie, juste au nord, ont des tables extérieures avec des bonnes vues sur les foules. Au numéro 4, Cecco Rivolta a une bonne liste de vins, et des bières et cocktails. Sirotez des bières pas chères à La Volta, à une minute de là sur la via Domenico Cavalca. De plusieurs micro-brasseries de Pise, La Staffetta, une entreprise sociale bio, est la plus cool.

Image result for La Staffetta birra pisa

Hotel Alessandro della Spina

Si l’Hôtel Villa Kinzica est renommé pour ses vues sur la tour, au sud de la rivière, l’Hôtel Alessandro della Spina est de style italien moderne et chic, et se situe plus près de la station. Détendez-vous parmi les meubles de bois sombres et chambres claires, avec un buffet petit-déj bien généreux.

Related image
Hotel Alessandro della Spinna

La chambre double est habituellement à partir de 64€, mais trouvez les meilleurs prix avec un code promo promovacances !

Buone vacanze!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *